Une journée à Gérone, une ville magique en Catalogne

Afin de pouvoir reprendre nos périples où nous les avions arrêtés l’an passé, entre Montserrat et Begur et Palafrugell, il était temps de reprendre la route et de partir à la découverte de cette ville connue mais pas à sa juste valeur. Nous avons donc pris la route pour un voyage d’une journée à Girona.

Girona, l’une des ville de tournage de Game of Thrones

C’est en connaissance de cause que nous sommes partis découvrir Gérone, ou Girona. Autant, si elle est la seconde plus grande ville de Catalogne et que l’on avait déjà du passer des centaines de fois devant en retournant en France, nous n’avions jamais pris le temps de partir la visiter.

Une ville espagnole médiévale entretenue, propre et hors du temps

J’en avais entendu du bien, mais une chose est sûre je ne m’attendais pas à ce que j’allais trouver là-bas. La raison qui nous a donc donné terriblement envie de découvrir Gérone est qu’elle est l’une des villes qui a abrité le tournage de Game of Thrones.

L’occasion également de voir les scènes et les différentes intrigues d’un autre œil. C’était le moment ou jamais pour marcher sur les pas d’Arya Stark et de Cersei Lanister ! Car oui, Gérone est particulièrement connue pour sa cathédrale et ses rues pavées dans la série.

La cathédrale, ou plus particulièrement ses marches, sont connues pour avoir abritée la fameuse scène « SHAME, SHAME, SHAME » où Cersei Lanister se retrouve expiée de ses péchés en descendant les marches, nue et se faisant jeter des détritus au visage.

Pourtant, ce n’est pas le seul endroit de la ville qui est connu pour la série puisque les rues pavées ont également été utilisées pour tourner différentes scènes d’Arya dans les rues de Braavos. Bon, nous ne sommes pas parti en quête précisément des ruelles du tournage, mais il est vrai que cela donne une autre dimension à cette ville déjà pleine de charme.

Une journée à Gérone pour découvrir tous son charme

Mais surtout, c’est la beauté de cette vieille ville qui nous a coupé le souffle. Je crois que l’on ne s’attendait pas à autant de beauté, et de sérénité !

Un bout d’histoire, un bout de Catalogne agréable à observer pendant de longues minutes

Je m’attendais à ce qu’il y ait beaucoup de touristes, alors que la première chose que nous nous sommes dites est « Ecoute… Ce calme !« . Et je peux vous le dire, le calme est véritablement une denrée rare que nous cherchons de plus en plus avec mon homme.

Nous nous sommes directement dirigés vers la vieille ville en traversant les rues commerçantes pour découvrir tous le charme de cette cité médiévale.

Dès le début, nous avons été happés par la beauté de la ville. On s’attendait à quelque chose d’agréable tellement nous en avions entendu parlé mais peut-être pas à ce point. Donc, durant les premières minutes je dois vous avouer que nous avons surtout chercher dans chaque recoins qu’elles étaient les recoins de la série.

Gérone, cette cité médiavale

Pourtant, cela nous a très rapidement passé jusqu’à découvrir la muraille qui entoure la vieille ville et que nous avons traversé dans son intégralité.

Nous avons donc passé un long moment dans cette vielle ville à profiter : du calme, des couleurs et de l’architecture magnifique et surtout de cette ville ville qui s’avère être extrêmement bien entretenues au niveau de sa végétation.

Et on va s’avouer que c’est toujours plus humain de découvrir des villes ou villages qui possède des arbres et des fleurs. Cela rajoute un charme particulier à chaque ballade et ce n’est qu’après que nous avons compris pourquoi cela semblait évident puisque Girona possède un festival des fleurs extrêmement connu.

Clairement, si vous souhaitez une véritable pause dans votre quotidien, je vous conseille d’aller visiter le temps d’une journée à Girona. Vivant à Barcelone, c’était une véritable parenthèse pour nous et nous nous sommes presque sentis en vacances le temps d’un premier dimanche ensoleillée d’avril.

La cathédrale de Gérone

Forcément, une première étape de notre périple s’achève devant la fameuse cathédrale. C’était finalement l’étape que l’on attendait le plus pour s’immerger dans l’univers de notre série préférée et de prendre le temps d’étudier les différences.

Eh bien, ne croyez pas vous prendre pour Cersei ou le grand Septon ! (d’ailleurs, je n’ai pas très envie de me mettre dans le personnage de l’un ou de l’autre connaissant leur destin dans Game of Thrones). La cathédrale ne ressemble pas du tout à ce que la série nous laisse imaginer pour la simple et bonne raison qu’il est entourée de bâtiment et qu’elle n’est absolument pas face à la mer comme dans la série ! 😏

Ceci dit cela ne retire en rien la beauté du lieu. On y retrouve les nombreuses marches pour monter à la cathédrale et on adore immortaliser un souvenir (parmi les dizaines de touristes qui sont tous présents au même endroit).

Et c’est à partir de là que je parle d’une deuxième visite car on se retrouve dans la ville basse médiévale qui a toujours autant de charme. On a pu profiter des nombreuses ruelles avec ces cafés, ces restaurants et ses terrasses. On y retrouve également des boutiques de souvenirs, qui travaillent le bois (et où vos enfants pourront acheter un super bouclier ou une arbalète en souvenir).

Alors on se laisse guider par la foule, par nos envies et c’est à ce moment que l’on se retrouve sur le pont d’en Gomez, qui nous donnait un aperçu différent sur la ville qui se trouve traversée par le Rio Oynar.

Une belle journée à Girona qui s’achève

Notre escapade s’est achevé sur ce pont, pour rejoindre notre voiture que l’on avait garé à côté de la gare (et gratuitement). Nous avons, histoire de profiter à fond jusqu’au bout, de rentrer tranquillement sur Barcelone en passant par le bord de mer.

On s’est donc rentré tranquillement par Sant Feliu de Guixols, via les routes de bord de mer jusqu’à Lloret del mar. L’occasion de terminer ce week-end sur une note de note plus que jamais avant de retrouver notre chez nous.

Une journée à Montserrat

Une journée à Montserrat

Tu cherches ce que tu pourrais faire pendant ta semaine à Barcelone ? Tu as déjà fait le tour de la Sagrada familia, du Parc Guell, de la Barceloneta et de Montjuic. Et si prenais de la hauteur et que tu partais une journée au vert ? Pour cela, tu vas pouvoir en prendre plein la vue et découvrir Montserrat et son monastère.

Montserrat, qu’est-ce que c’est ?

Montserrat est en réalité un monastère niché en plein cœur d’une montagne impressionnante

Cette montagne, si tu es arrivé à Barcelone par la route, tu l’as peut-être déjà repérée. Elle ne ressemble pas à une montagne lambda. La roche y est arrondie et on en peut pas passé à côté sans être émerveillé par sa beauté.

On y ajoute donc un monastère en plein cœur, où des moines vivent et réalisent des messes toute la journée. C’est un endroit hors du temps, où on retrouve une vue plongeante sur la province Barcelonaise.

Montserrat, c’est un endroit à faire car il n’en existe pas deux comme celui-ci.

Une fois sur place, qu’est-ce qu’on fait ?

L’endroit est extrêmement agréable car on y découvre dans un premier temps le « village » si on peut dire, où se situe le monastère. Vous y trouverez de quoi vous restaurer et des musées.

Ceci dit, étant donné les prix démultipliés, ne serait-ce pour une glace, je vous conseille de prévoir un pique nique que vous pourrez aller manger dans la montagne, après une bonne randonnée.

Il existe donc plusieurs chemins de randonnées selon votre motivation et surtout vos capacités physiques. Car, oui, vous allez avoir les cuisses qui vont travailler, je peux vous le dire après avoir testé moi-même !

Comment y accéder ?

Montserrat se situe à 45 minutes de Barcelone. Pour y accéder, il existe deux moyens.

Si vous souhaitez louer un véhicule, je vous conseille de prendre la route tôt le matin pour arriver sur les lieux (en tout cas, à l’entrée du parking) avant 10 h. Si vous arrivez trop tard, vous vous retrouverez bloqué dans la montagne en cours de route, afin d’attendre que des places se libèrent sur le parking.

Montserrat, c’est ça, c’est un lieu grandement touristique aussi ! Pourtant, on oublie bien rapidement les attroupements autour de nous.

Le parking sur place est gratuit pendant 30 minutes et coûte ensuite 6,50 €. Si vous décidez de faire le déplacement à 4, c’est une solution très abordable – même si vous faut louer un véhicule.

Il existe cependant une autre alternative : les transports en commun.

Pour cela, il vous suffit de vous rendre Plaza d’España et de prendre le train L5 en direction de Monistrol/Montserrat.

Se détendre à Barcelone

Se détendre à Barcelone

Vous le savez, Barcelone est devenue ma seconde maison, un endroit où, malgré des débuts chaotiques, j’ai réussi à trouver ma place, aussi bien professionnellement que socialement.

Mais vivre dans une ville aussi grande et aussi agitée n’est pas tout le temps de tout repos, et spécialement en ces périodes de vacances d’été où la Catalogne est véritablement envahie de touristes.

Il faut donc pouvoir trouver des coins un peu plus calmes dans la ville où l’on peut se détendre, être tranquille, loin de la cohue des Ramblas et de la plage principale.

Il existe plusieurs endroits comme cela dans la ville, moins connus des touristes, même si, il faut être honnête, trouver des zones sans touristes au mois d’août à Barcelone relève véritablement du miracle. Mais une fois l’automne venu, tout devient plus respirable, et ces petits coins redeviennent des havres de paix.

Les parcs, poumons de la ville

 Photo by Coldcreation/CC BY-SA 3.0 ES

Ainsi, j’apprécie beaucoup la verdure du Parc de la Citadelle, qui est un des endroits les plus privilégiés par les locaux pour un petit jogging ou une petite séance de yoga.

Il est situé vraiment au cœur de la ville, et est donc facilement accessible. Il est surtout très grand, ce qui permet toujours d’y trouver des petits coins tranquilles où poser son pique-nique sur l’herbe sans se marcher les uns sur les autres. Il y a aussi là-bas un lac, des chutes d’eau, un zoo, un musée et une citadelle évidemment.

Enfin, point des plus importants, le parc est gratuit. Il est donc l’endroit rêvé pour un petit après-midi entre les fleurs et les fontaines.

Il y a un autre parc qui vaut le détour, et qui peut aussi se révéler plus tranquille que celui de la citadelle, car celui-ci est plus difficile d’accès, sans être toutefois loin d’être inaccessible. Il s’agit du parc de la colline de Montjuic.

Situé tout en haut du mont, il est peut-être le meilleur endroit de Barcelone pour disposer d’une vue imprenable et à 360 degrés sur toute la ville. Entre les palmiers et les marches du Palais National, il y a encore là de quoi trouver de nombreux coins tranquilles. Et ce parc est aussi gratuit.

Casino, architecture ou montagne ?

Pour une activité un peu plus originale qu’une simple ballade dans un parc, je peux aussi vous conseiller un petit tour par le Casino de Barcelone.

Outre le fait qu’il soit d’une très grande beauté à l’intérieur et qu’il dispose de tous les jeux dont un féru de casinos peut rêver, il n’y a pas besoin de costumes pour se rendre à l’intérieur, mais il faudra tout de même éviter les tenues de plage ou de sport. L’ambiance dans ce casino est toujours feutrée et agréable.

Si vous avez la chance de vous y trouver à la fin du mois d’août, vous pourrez même assister à une étape de l’European Poker Tour, le plus grand tournoi de poker d’Europe, pour une soirée loin des sentiers battus de Barcelone.

En dehors des périodes les plus touristiques, le quartier gothique est aussi un endroit idéal pour chiller un peu.

Entre les bâtiments anciens à l’architecture déroutante, les rues étroites et les petites places ombragées, il y a à la fois de quoi voir en termes d’histoire, d’art et de culture, et à la fois de quoi se ressourcer auprès des bars et des restaurants. On est là-bas loin de l’ambiance de plage du reste de la ville.

Mais pour une vraie détente, il faudra alors un peu sortir de Barcelone, sur la montagne de Collserola, qui est là bien plus qu’un simple parc, bien qu’il fasse partie intégrante de la ville, mais une vraie forêt où il est possible de faire de belles randonnées, des tours en vélos et d’observer la nature au plus près, tout ça à quelques encablures du centre de Barcelone.

Le parc de Collserola est tout simplement le plus grand parc métropolitain de la planète, d’une superficie 8 fois supérieure à celle du Bois de Boulogne et 22 fois à celle de Central Park.

 Photo by Till F. Teenck/CC BY-SA 2.5

Petit bilan

S’il est presque impossible d’éviter la foule dans une ville telle que Barcelone, il existe heureusement plusieurs endroits comme cela où elle se fait moins oppressante, et où l’on peut respirer un peu.