Je suis une véritable adepte du cinéma et des séries. D'ailleurs, j'ai beaucoup de mal à être seule dans mon appartement sans avoir un fond sonore ou la télévision. C'est pour cela que lorsque je travaille sur mon ordinateur, je suis régulièrement devant une série en même temps. Mais pour cela, c'est beaucoup plus facile d'être devant des séries détente, sans prise de tête. Je vous présente mes 9 séries bonheur préférées.

[...]
Je m’excuse d’avance car ce passage ne sera pas gai. Ce ne sera pas un message d’espoir comme on peut voir partout. Et tant mieux, vraiment, l’espoir c’est important.
Mais moi, aujourd’hui, j’aimerai vous dire que j’ai de l’espoir. J’aimerai avoir le cœur à rire. Mais ce n’est pas le cas. Parce que je m’inquiète pour demain.
[...]
Je vais donc vous parler de mon travail puisque celui-ci fait partie intégrante de ma vie.

Je suis quelqu’un de passionnée et d’ambitieuse.

Il y a deux années de cela, je suis entrée dans ma société, un peu par hasard. Après des mois de galère, une société intérim est venue me chercher (oui, oui, sans déconner) m’indiquant que j’étais juste LE PROFIL de cette boite et que c’était moi. Je rigole pas, quand le mec de la société d’intérim m’a sorti ce discours la toute première fois que je l’ai rencontré j’ai un peu halluciné en me disant que le job qu’il me proposait devait être à chier pour qu’il ressente autant le besoin de me jeter des fleurs… Et non… Il m’a juste fait rentrer dans une société de publicité et m’a certainement mis le pieds à l’étrier dont j’avais besoin depuis la fin de mes études.
Pendant deux années, j’ai découvert un nouveau travail : Chargée de projet - J’avais déjà travaillé auparavant dans le milieu de la communication. Mais Chargée de projet c’était tout nouveau et c’était la grande inconnue pour moi parce que ça veut tout et rien dire en soit ! Mais je ne suis pas là pour vous expliquer mon travail aujourd’hui, et puis quand bien même j’essaierai… ma famille n’a toujours pas compris J

Comment tu fais pour évoluer en entreprise ?  

Ou plus précisément : Comment tu fais pour évoluer en entreprise correctement quand tu as 25 ans ?
C’est vraiment une grande question pour moi. Beaucoup de choses m’échappent.
Alors évidemment, t’as pas tous les codes de société quand tu débutes, tu parles pas toujours correctement, tu fais des erreurs, tu te fais taper sur les doigts… mais heureusement parfois tu tombes aussi sur LA personne qui te fera monter en puissance.
J’ai eu cette chance, j’ai toujours cette chance d’ailleurs. Je suis tombée sur quelqu’un qui a toujours cru en moi, et qui a aussi su me dire quand j’avais tort, quand je faisais n’importe quoi… Et ça, je ne pourrais que l’en remercier pendant des années durant (et lui en être sacrément redevable).
Parce que je ne vais pas vous mentir, j’ai souvent fait n’importe quoi : je suis extrêmement sensible et impulsive… Par conséquent, lorsque quelque chose me touche d’une manière ou d’une autre, je monte au crédo ! (et souvent je crie haut et fort mon mécontentement, ce qui n’est pas la meilleure chose à faire). Mais cette personne m’a également appris énormément de choses. Ces compétences m’ont fait prendre confiance en moi d’une manière que je n’aurai jamais imaginée. Aujourd’hui, je sais que je suis capable de faire des grandes choses et qu’il ne tient qu’à moi de faire ce qu’il faut pour y arriver.
Alors aujourd’hui après deux ans je veux avancer. Je veux continuer à apprendre et être émerveillée chaque soir par le travail que j’ai accompli.

Malheureusement, c’est pas si facile.

- Pourquoi les gens qui travaillent dur ne sont pas toujours les premiers à être récompensés ?
- Pourquoi être franc est si mal perçu ? Ok, la diplomatie devrait être une trait de caractère obligatoire lorsqu’on est franc, c’est certain. Mais pourquoi ne pas laisser le bénéfice du doute aux gens qui vivent tellement pleinement leurs émotions que malheureusement les mots sortent pas dans le bon sens..
- Pourquoi le simple fait de vouloir évoluer dans sa carrière est quelque chose qui n’est pas toujours bien perçu ?
Franchement, je vous le dis, ça me dépasse. J’ai une vision un peu (beaucoup) utopiste et sacrément binaire :  Tu travailles de manière acharnée et tu fais du bon boulot = tu évolues de manière progressive dans tes missions et tes responsabilités.
Ca fait parait logique, non ?
Dites-moi, je rate quelque chose de basique dans la vie ?
Je sais pas…

Mais une chose est sure. Je n’abandonnerais pas.

Je suis une acharnée.

Et si se dandinait un bon coup ? Je vous partage mes chansons préférées pour l'été 2016 histoire de s'enjailler à la plage (ou d'avoir quand même le moral quand on travaille sous 30° comme ce sera peut être mon cas!)

1. MISTERWIVES - Our Own House

2. LEMAITRE - Closer Feat Jennie A.

3. ZARA LARSON - Lush Life

4. CALVIN HARRIS - This is what you came

5. KYGO - Raging

6. THE CHAINSMOKERS - Don't let me down

7. G-EASY X BEBE REXHA - Me, Myself and I

8. PINK - Just Like Fire

9. HAÏLEE STEINFELD - Love Myself

10. CALVIN HARRIS - Summer

Alors ça bouge son boule ? :)

Aujourd’hui est un jour particulier.

Il aura suffi d’un seul article de blog, lu par hasard sur ma page Facebook, pour avoir le déclic. Après plusieurs semaines difficiles, je m’aperçois d’une chose essentielle et qui tombe sous le sens : pour se sentir bien, il faut faire les choses que l’on aime. Alors ça paraît tout bête en soit, mais visiblement ce n’était pas si fluide dans ma tête. Et puis même si c’est d’une simplicité enfantine, mettre en place et trouver le temps de faire les choses que l’on aime ce n’est pas toujours si simple. Alors à compter d’aujourd’hui, je m’y atèle et l’une des premières choses et de reprendre ce blog. Ecrire j’ai toujours aimé cela, ça me permet de me vider la tête. Quand j’étais plus jeune, c’était mon skyblog qui réceptionnait toute mes pensées, mes rancœurs et mes avis. Bon ok, ce n’était pas folichon non plus parce que j’avais 15 ans, que j’étais en pleine crise d’adolescence et que j’étais à moitié dépressive mais c’était déjà ça et ça me calmait un tant soit peu la nervosité présente dans mon corps. Car oui, je suis extrêmement impulsive et nerveuse et ce sont les deux traits de mon caractère qui me valent quelques déboires de santé. Aujourd’hui, il faut que j’apprenne à me calmer, à me vider la tête et à prendre le recul nécessaire sur les choses. Depuis deux semaines, j’ai le sentiment que mon karma est dans les choux. Que d’une couille doit arriver, c’est pour ma pomme. Mais peut être que je les provoque aussi un peu.
Alors plus de temps pour les prises de tête. Et ça commence par un rendez-vous chez le coiffeur, et c’est maintenant. Ciao ByBye