Je reviens aujourd’hui après une semaine d’absence. Je vous le disais sur les réseaux sociaux, j’avais besoin d’une pause. J’ai une quantité astronomique de choses à faire depuis quelques semaines, et je devais donc faire des choix pour ne pas perdre la tête et continuer à faire les choses correctement :) C’est officiel, notre vie va changer dans 1 mois. Un énorme changement. Nous déménageons à Barcelone, de manière permanente. Et histoire de compliquer la chose, un petit peu plus, nous partons en Australie le mois suivant. Je ne sais pas si vous imaginez le monticule de choses à faire et à penser... Les personnes qui me connaissent vraiment n’auraient jamais pensé que je puisse vivre ce genre de choses. En effet, je ne suis pas une grande aventurière. Même pas du tout :) Je suis une personne très terre à terre qui aime quand les choses sont sous contrôle. J’aime les situations faciles et surtout je perds vite mes moyens lorsque je suis mise en difficulté. J’ai toujours beaucoup envié les gens qui partaient par monts et par vaux aux quatre coins du monde. Et pourtant, je ne m’étais jamais imaginé faire la même chose. C’est possible pour une seule et unique raison : mon amoureux. Mon homme est le total opposé de mon caractère : il est très calme et posé lorsque je suis une véritable pile électrique, il aime être entouré d’amis lorsque je préfère être seule dans mon cocon familial.... Et surtout, il ne se fixe aucune barrière.

Etre avec quelqu’un comme lui c’est savoir que tout est possible et qu’on sera toujours soutenu dans le moindre de nos choix ♡

Je n’aurai jamais osé rêver partir en vacances en Australie ; c’était pour moi un pays inaccessible et pourtant. Notre voyage en Australie, tout comme notre changement de vie à Barcelone, sont partis d’une idée coup de tête qu’il a été très facile à concrétiser. J’ai réellement le sentiment de vivre ma vie à fond depuis que je suis avec lui et c’est un sentiment tellement agréable. Je ne vais pas être hypocrite, c’est également l’occasion pour moi d’être très anxieuse concernant l’avenir. Je sais que les choses se passeront bien, comme ça a toujours été le cas et dans le cas contraire, chaque problème à sa solution. Cela n’empêche que l’incertitude du lendemain me pousse à avoir quelques appréhensions, notamment concernant la langue… J’ai étudié l’espagnol et cela devrait revenir relativement rapidement mais je sais que les premiers mois seront assez difficiles pour s’adapter. C’est également l’occasion de vous dire que l’orientation du blog risque de changer. Je pensais notamment vous proposer une nouvelle série d’articles sur Barcelone, l’expatriation et les découvertes du pays/ de la ville :) J’aimerai également en profiter pour travailler la langue et - une fois que je serais plus à l’aise - traduire mes articles dans les deux langues pour permettre de développer mon blog aux Espagnols également. Je ne sais pas si tout cela sera sur FolieCurieuse ou si tout simplement j’ouvrirais un nouveau blog pour vous parler de l’Espagne en particulier.

Avez-vous des idées d’articles que vous voudriez voir concernant Barcelone ?

Hello mes amours, je suis plus que ravie de vous retrouver aujourd’hui. Pourquoi ? Parce qu’aujourd’hui est un jour bien particulier pour moi. En effet, je fête mes 25 ans en ce vendredi 30 décembre 2016 et je peux vous le dire, c’est un âge que j’attendais avec impatience. [...]
J’ai eu cette idée d’article grâce à mes petits tee-shirts à message. J’aime beaucoup ce type de vêtements, le problème c’est que je trouve rarement des messages qui me correspondent. Je suis une personne atypique :) Pour me présenter un peu plus, j’ai voulu vous faire un article et vous dire ce que je ne suis pas, histoire de faire tomber les clichés.

Je ne suis pas politiquement correcte

Mon tee-shirt vous le dit. J'aime râler tout le temps et durant des heures. Je ne cherche pas à les supprimer entièrement de mon langage courant mais il serait bon que je mette de l’eau dans mon vin et que je réduise la quantité de grossièretés qui peuvent sortir de ma bouche à la seconde.

Je ne suis pas superficielle

Pour les gens qui ne me connaissent qu’au travers de ce blog et/ou de ma chaine Youtube, je parle énormément de mode et de beauté et pourtant. Dans mon quotidien, je suis quelqu’un qui peut passer des semaines entières sans maquillage, je peux tout à faire sortir en mode crasseuse (vite fait quand même) et mes sujets de conversations ne tournent pas tous autour de ces sujets. J’ai une personnalité simple et naturelle, et j’y tiens.

Je ne suis pas une vraie fille

D’ailleurs, c’est pour cela aussi que je ne suis pas ce qu’on peut appeler une vraie fille. J’aime aussi beaucoup les voitures, les films où il y a beaucoup de « fight » et de sang et les sports de vitesses. D’ailleurs plus jeune j’étais plus intéressée par des activités comme le BMX, le skate. Ma mère ne m’a jamais laissé faire car j’aurais dû m’intéresser à la danse classique et qu’avec mes deux pieds gauche, ça se serait forcément mal terminé.

Je ne suis pas une chanceuse

La poisse me poursuit depuis ma plus tendre enfance. Je suis un véritable chat noir. Clairement, il m’arrive des choses qu’il n’arrive à personne. Et quand il m’arrive quelque chose, généralement ça prends des ampleurs de folies. Exemple typique : j’ai mal aux dents du jour au lendemain, on s’aperçoit qu’on m’a foiré lors d’un rendez-vous chez le dentiste 2 ans auparavant et que par conséquent j’ai une gangrène. Oui, oui. Voilà, voilà.

Je ne suis pas mesurée

Quand je suis heureuse, je saute de joie. Quand je suis triste, je suis au trente sixième dessous. Je suis quelqu’un qui arrive à prendre du recul, mais je dois forcément passer par une phase « excessive » de joie, de tristesse, de passion…

Je ne suis pas healthy

Pas de légumes, pas de fruits, très peu de yaourt… Bref, je suis une calamité et je me nourrie comme un enfant de pizza, burger et les seuls fruits que je mange ce sont ceux en confiture (et que la fraise, sans morceaux s’il vous plait).

Je ne suis pas calme

Attachez vos ceintures pour me suivre. Je suis une vraie pile électrique. Bavarde, hyperactive, je fulmine toujours d’envies, d’idées… Ce n'est surtout pas de tous repos pour mes proches.

Je ne suis pas quelqu’un qui collectionne les amis

J’ai toujours été très peu entouré, mais en soi ça ne m’a jamais dérangé. Je ne ressens pas le besoin de sortir énormément, d’avoir des gens autour de moi constamment. Ça m’oppresse même. Je préfère avoir peu d’amis, mais des amis proches et des personnes sur qui je peux compter (et à qui je pourrais retourner les services rendus).

Je ne suis pas simple

Pleine de contradictions, il est souvent difficile de me suivre. Je change souvent d’humeurs. C’est à dire que j’ai parfois le besoin d’être isolée, de ne plus parler ; d’être quelqu’un de totalement différent de la personne que je suis au quotidien.

Je ne suis pas parfaite

Bref, en conclusion, je suis loin d’être parfaite et personne ne l’ai. Tous mes défauts définissent ma personnalité et j’aime qui je suis.

Et vous, qui êtes-vous vraiment ?

J’écris ces petits mots sans trop savoir quand ils sortiront et s’ils sortiront un jour. C’est un instant de vie que j’ai voulu écrire pour exulter une dure journée. Une dure journée de reprise. Une journée où je me suis sentie bien seule. Et l’écriture, ça soulage. Où est ma place ?  [...]