Une journée à Gérone, une ville magique en Catalogne

Afin de pouvoir reprendre nos périples où nous les avions arrêtés l’an passé, entre Montserrat et Begur et Palafrugell, il était temps de reprendre la route et de partir à la découverte de cette ville connue mais pas à sa juste valeur. Nous avons donc pris la route pour un voyage d’une journée à Girona.

Girona, l’une des ville de tournage de Game of Thrones

C’est en connaissance de cause que nous sommes partis découvrir Gérone, ou Girona. Autant, si elle est la seconde plus grande ville de Catalogne et que l’on avait déjà du passer des centaines de fois devant en retournant en France, nous n’avions jamais pris le temps de partir la visiter.

Une ville espagnole médiévale entretenue, propre et hors du temps

J’en avais entendu du bien, mais une chose est sûre je ne m’attendais pas à ce que j’allais trouver là-bas. La raison qui nous a donc donné terriblement envie de découvrir Gérone est qu’elle est l’une des villes qui a abrité le tournage de Game of Thrones.

L’occasion également de voir les scènes et les différentes intrigues d’un autre œil. C’était le moment ou jamais pour marcher sur les pas d’Arya Stark et de Cersei Lanister ! Car oui, Gérone est particulièrement connue pour sa cathédrale et ses rues pavées dans la série.

La cathédrale, ou plus particulièrement ses marches, sont connues pour avoir abritée la fameuse scène « SHAME, SHAME, SHAME » où Cersei Lanister se retrouve expiée de ses péchés en descendant les marches, nue et se faisant jeter des détritus au visage.

Pourtant, ce n’est pas le seul endroit de la ville qui est connu pour la série puisque les rues pavées ont également été utilisées pour tourner différentes scènes d’Arya dans les rues de Braavos. Bon, nous ne sommes pas parti en quête précisément des ruelles du tournage, mais il est vrai que cela donne une autre dimension à cette ville déjà pleine de charme.

Une journée à Gérone pour découvrir tous son charme

Mais surtout, c’est la beauté de cette vieille ville qui nous a coupé le souffle. Je crois que l’on ne s’attendait pas à autant de beauté, et de sérénité !

Un bout d’histoire, un bout de Catalogne agréable à observer pendant de longues minutes

Je m’attendais à ce qu’il y ait beaucoup de touristes, alors que la première chose que nous nous sommes dites est « Ecoute… Ce calme !« . Et je peux vous le dire, le calme est véritablement une denrée rare que nous cherchons de plus en plus avec mon homme.

Nous nous sommes directement dirigés vers la vieille ville en traversant les rues commerçantes pour découvrir tous le charme de cette cité médiévale.

Dès le début, nous avons été happés par la beauté de la ville. On s’attendait à quelque chose d’agréable tellement nous en avions entendu parlé mais peut-être pas à ce point. Donc, durant les premières minutes je dois vous avouer que nous avons surtout chercher dans chaque recoins qu’elles étaient les recoins de la série.

Gérone, cette cité médiavale

Pourtant, cela nous a très rapidement passé jusqu’à découvrir la muraille qui entoure la vieille ville et que nous avons traversé dans son intégralité.

Nous avons donc passé un long moment dans cette vielle ville à profiter : du calme, des couleurs et de l’architecture magnifique et surtout de cette ville ville qui s’avère être extrêmement bien entretenues au niveau de sa végétation.

Et on va s’avouer que c’est toujours plus humain de découvrir des villes ou villages qui possède des arbres et des fleurs. Cela rajoute un charme particulier à chaque ballade et ce n’est qu’après que nous avons compris pourquoi cela semblait évident puisque Girona possède un festival des fleurs extrêmement connu.

Clairement, si vous souhaitez une véritable pause dans votre quotidien, je vous conseille d’aller visiter le temps d’une journée à Girona. Vivant à Barcelone, c’était une véritable parenthèse pour nous et nous nous sommes presque sentis en vacances le temps d’un premier dimanche ensoleillée d’avril.

La cathédrale de Gérone

Forcément, une première étape de notre périple s’achève devant la fameuse cathédrale. C’était finalement l’étape que l’on attendait le plus pour s’immerger dans l’univers de notre série préférée et de prendre le temps d’étudier les différences.

Eh bien, ne croyez pas vous prendre pour Cersei ou le grand Septon ! (d’ailleurs, je n’ai pas très envie de me mettre dans le personnage de l’un ou de l’autre connaissant leur destin dans Game of Thrones). La cathédrale ne ressemble pas du tout à ce que la série nous laisse imaginer pour la simple et bonne raison qu’il est entourée de bâtiment et qu’elle n’est absolument pas face à la mer comme dans la série ! 😏

Ceci dit cela ne retire en rien la beauté du lieu. On y retrouve les nombreuses marches pour monter à la cathédrale et on adore immortaliser un souvenir (parmi les dizaines de touristes qui sont tous présents au même endroit).

Et c’est à partir de là que je parle d’une deuxième visite car on se retrouve dans la ville basse médiévale qui a toujours autant de charme. On a pu profiter des nombreuses ruelles avec ces cafés, ces restaurants et ses terrasses. On y retrouve également des boutiques de souvenirs, qui travaillent le bois (et où vos enfants pourront acheter un super bouclier ou une arbalète en souvenir).

Alors on se laisse guider par la foule, par nos envies et c’est à ce moment que l’on se retrouve sur le pont d’en Gomez, qui nous donnait un aperçu différent sur la ville qui se trouve traversée par le Rio Oynar.

Une belle journée à Girona qui s’achève

Notre escapade s’est achevé sur ce pont, pour rejoindre notre voiture que l’on avait garé à côté de la gare (et gratuitement). Nous avons, histoire de profiter à fond jusqu’au bout, de rentrer tranquillement sur Barcelone en passant par le bord de mer.

On s’est donc rentré tranquillement par Sant Feliu de Guixols, via les routes de bord de mer jusqu’à Lloret del mar. L’occasion de terminer ce week-end sur une note de note plus que jamais avant de retrouver notre chez nous.