Trois jours pour découvrir Oslo entièrement

Je vais enfin pouvoir vous parler d’un voyage pour lequel j’étais tellement excitée. Cela fait des années que je rêve de partir en Scandinavie, car ces pays (Norvège, Danemark, Suède) sont des pays qui attisent ma curiosité !

Je suis très intéressée par la culture, le mode de vie que l’architecture de ces pays qui sont si proche et pourtant bien loin de notre vie Européenne. Du coup, c’était le moment ou jamais que de découvrir la Norvège dans un premier temps, au travers d’Oslo.

Un voyage de retrouvailles

Et là où j’étais la plus heureuse, c’est que j’ai eu le bonheur de retrouver mon ami Bruno après lui de 8 ans sans se voir. L’occasion donc de retrouver un ami cher pendant 3 jours et surtout de découvrir une ville qui me faisait de l’œil depuis plusieurs années.

Tu imagines mon bonheur ? 😻

Et puis, quoi de mieux que de découvrir une ville que tu ne connais pas avec une personne qui y vit et qui te permet de découvrir la culture dans le détail. J’ai énormément appris sur la Norvège et je dois avouer que je suis tombée sous le charme et j’y retournerai.

Découvrir Oslo en trois jours

Petite astuce pour ceux qui le peuvent, j’ai pris la compagnie aérienne Air Norwegian. La qualité de la compagnie est vraiment top, car même s’il s’agit de low cost, c’est toujours plus qualitatif que n’importe lesquelles de nos compagnies européennes !

Et alors, la cerise sur le gâteau, c’est que tu cumules des points en prenant des vols via cette compagnie pour bénéficier de réductions au bout d’un moment ! Franchement, c’est bon à savoir.

Jour 1

Je suis arrivée dans l’après-midi histoire de commencer à profiter du centre-ville d’Oslo. Mon vol a atterri sur les coups de 14 h, et il est possible de prendre un train depuis l’aéroport pour retrouver le centre d’Oslo.

Pour cela, il existe deux compagnies qui sont du simple au double :

  • NSB qui est le moins cher, mais moins visible pour commander son billet
  • FlyToGet les trains express, plus cher, mais qui desservent les mêmes stations

Je me suis donc rendu jusqu’à NationalTheatret pour y retrouver Bruno et ensuite commencer à remonter le centre-ville depuis :

  • Le parc Slottsparken
  • Le palais royal
  • Les petites rues commerçantes pour boire un verre

On se dirigeait vers le fameux parc de Frognerparken quand la pluie nous a surpris. Étonnant, tu ne trouves pas en plein mois d’août ? Il faut dire que j’ai été surprise par le temps. Je n’aurais pas pensé que l’été était doux, en Norvège, quand on sait à quel point l’hiver peut être rude. Bon, ce qui ne m’a pas empêché de choper une crève d’enfer pendant les quinze jours qui ont suivis.

Jour 2

La journée a été rythmée et autant dire que l’on a marché une bonne vingtaine de kilomètres au travers d’Oslo. On a commencé la journée par le HolmenKollen. Il s’agit du plus vieux tremplin de saut à ski existant et autant dire que c’est impressionnant. On a même eu la chance de voir une personne s’entraîner et voler dans les airs !

C’était aussi l’occasion de découvrir une vue sur tout Oslo et les Fjords ce qui permet de faire une jolie entrée en matière dans le week-end.

C’était déjà l’heure pour découvrir le fameux parc de Frognerparken pour y faire un petit pique-nique au soleil. Une fois l’estomac bien repu, et la découverte de quelques éléments très douteux quant à la gastronomie norvégienne (je pense notamment à ce qu’ils appellent le Caviar et le fromage norvégien).

L’occasion, ensuite, de découvrir les sculptures de Vigeland. Je ne sais pas si c’est à voir, mais clairement c’est très étrange. Ce ne sont que des sculptures d’enfants et de parents dans des positions très étranges !

Pourtant le reste du parc est très joli, très vert (étonnant ahah) et très grand. D’ailleurs, il existe une loi qui indique que les habitants d’Oslo doivent vivre à une distance limitée d’un parc. Et ça, j’avoue que c’est une loi très intelligente pour garder la proximité avec la nature.

La journée s’est doucement terminée en partant jusqu’à une île des Fjords : Gressholmen. Les îles sont accessibles directement avec les billets de transport en commun normaux, que vous pouvez commander directement sur votre portable grâce à l’application. Le prix pour un ticket d’une semaine : 20 €.

 

Jour 3

On débute notre dimanche avec la ballade dominicale de base pour tout norvégien qui se respecte : direction Sognsvann. Il s’agit d’une étendue d’eau qui sert de lac glacé pour skier en hiver ! En été, c’est surtout l’occasion de faire son footing, son pique-nique, ou tout simplement le tour du lac à pied, pour prendre l’air et être à proximité de la nature.

Honnêtement, la vue est juste époustouflante et c’est surtout le climat paisible que je retiens. En vivant en Espagne, forcément le calme des Norvégiens me change du tout au tout, mais je dois avouer que ça me fait du bien.

Directement ensuite le quartier de Grunnerlokka, alias le quartier bobo ! Et j’avoue que j’y vivrais bien. Je suis déjà restée bouche bée devant l’école des beaux arts qui possède son propre jardin avec sa cascade accolée. C’est aussi le quartier où l’on découvre les différents festivals, les bars et les endroits où sortent les jeunes norvégiens ! Bref, c’est un peu le quartier le plus jeune d’Oslo.

Nous sommes donc ensuite descendus tranquillement vers le centre-ville d’Oslo pour découvrir l’intégralité des rues piétonnes, des quartiers un peu plus « modernes » et donc moins beaux.

Une chose est sûre, l’architecture d’Oslo est plutôt sympathique. Les bâtiments sont tous très travaillés et propres. C’est un pur plaisir pour une personne comme moi qui aime regarde les immeubles autour d’elle quand elle se balade.

La journée s’est achevée sur les quais, un quartier également extrêmement agréable. On y retrouve la mairie d’Oslo qui n’est autre qu’un gros bloc au style URSS, mais ce sont plutôt les immeubles et les bars/restaurants qui font beaucoup pensé à un style anglais/New York.

C’est un peu le quartier très chic où l’on croise les plus belles voitures d’Oslo. Il est très agréable, en bord de mer.

Jour 4

Bon j’avoue, je vous ai promis trois jours pour découvrir Oslo, mais finalement on en est pas si loin. En effet, la matinée de ce dernier a été consacrée à travailler ! Eh oui, c’est ça la vie d’entrepreneur, on se met dans un coin de l’Université d’Oslo (ou travaille mon ami) pour travailler sur les projets en cours ! Donc, on va dire que ça ne compte pas. 😉

Après un bon KannelBolle, c’est l’heure de repartir pour deux heures de vadrouille à découvrir ce qui m’a le plus manqué pendant ces trois premiers jours : les jolies petites maisons typiques de la Norvège, et de la Scandinavie en général.

On s’est donc dirigé vers une rue connue du quartier GrunnerLokka. Manque de chance pour nous, la rue était en travaux — mais du genre, beaucoup en travaux. Impossible donc de réaliser des photos de ces petites rues qui te donnent l’impression de sortir complètement de la capitale.

On s’est ensuite perdu dans le quartier de Gamle, à ma demande ! Et tu veux que je te dise ? J’ai fait découvrir des choses à mon ami qui y habite depuis déjà plusieurs mois. J’avais entendu dire qu’il existait dans ce quartier d’Oslo des maisons typiques également, et c’est bien le cas.

Bon, il faut savoir que nous n’avons croisé personne pendant 30 minutes de marche, mais ceci étant dit c’était l’occasion de découvrir un quartier un petit plus reculé d’Oslo et beaucoup plus résidentiel. J’ai beaucoup apprécié !

Ce quartier possède également le musée de Munch, dans lequel vous retrouvez le fameux « Cri » en original ! Ça vaut le détour.

Mon avis sur mes trois jours pour découvrir Oslo

C’était un super voyage. J’ai appris énormément de choses, j’ai découvert des choses que je n’aurais jamais cru et j’en ai d’ailleurs appris plus sur l’attentat qui a eu lieu il y a quelques années. Cela m’a permis de me pencher plus sur l’histoire et la politique du pays. D’ailleurs Netflix vient de sortir un reportage sur cet attentat qu’il est très intéressant de regarder (même s’il est un peu long).

Je retiens que la Norvège coûte cher ! Très cher ! Et qu’il faut donc prévoir cela lorsque l’on décide de partir. Mes billets d’avion ne m’ont presque rien coûté, mais ceci étant dit je suis bien contente d’avoir été hébergée, car le coût de mon voyage aurait pu exploser entre temps.

Je suis très contente d’avoir commencé ma découverte de la Scandinavie par la capitale de la Norvège, pour une raison simple : elle ne traduit pas l’image que nous pouvons nous faire de la Scandinavie. En tout cas, pas le côté typique des petites maisons en bois. Il réellement chercher pour trouver des petits coins reculés où trouver ces maisons dans Oslo.

Pourtant, cela donne une jolie amorce sur la culture du pays : leur vision de la nature, du biologique et sur leurs lois pour les voitures électriques qui pullulent dans les rues. Je pense même que j’aurais pu être déçue de commencer par une petite ville très typique pour ensuite arriver à Oslo !

Par contre, une chose est sûre ce n’est qu’un début ! Je reste sur ma faim et le prochain voyage est déjà prévu. Je compte bien revenir en Norvège découvrir Bergen et la côte ouest de la Norvège — peut-être à la fin de l’hiver. De la même manière, Stockholm et Copenhague sont sur ma bucket list des destinations à faire prochainement !

Et surtout, si tu as des questions, c’est le moment de tout me dire ! 😉

CATEGORY: Voyages

Related items

Comments (4)

Hello!
Alors ça c'est vraiment le voyage que j'ai envie de faire! Tes photos sont vraiments superbes et merci pour cet article très intéressant!

Merci beaucoup ! Je te le conseille 🙂 c'est à faire une fois dans sa vie !

De biens jolies photos et un bel article qui donnent envie de découvrir Oslo !
J'espère avoir l'opportunité de visiter les pays nordiques un jour.

Merci beaucoup ! Effectivement, j'ai adoré ce voyage ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *