Se détendre à Barcelone

Vous le savez, Barcelone est devenue ma seconde maison, un endroit où, malgré des débuts chaotiques, j’ai réussi à trouver ma place, aussi bien professionnellement que socialement.

Mais vivre dans une ville aussi grande et aussi agitée n’est pas tout le temps de tout repos, et spécialement en ces périodes de vacances d’été où la Catalogne est véritablement envahie de touristes.

Il faut donc pouvoir trouver des coins un peu plus calmes dans la ville où l’on peut se détendre, être tranquille, loin de la cohue des Ramblas et de la plage principale.

Il existe plusieurs endroits comme cela dans la ville, moins connus des touristes, même si, il faut être honnête, trouver des zones sans touristes au mois d’août à Barcelone relève véritablement du miracle. Mais une fois l’automne venu, tout devient plus respirable, et ces petits coins redeviennent des havres de paix.

Les parcs, poumons de la ville

 Photo by Coldcreation/CC BY-SA 3.0 ES

Ainsi, j’apprécie beaucoup la verdure du Parc de la Citadelle, qui est un des endroits les plus privilégiés par les locaux pour un petit jogging ou une petite séance de yoga.

Il est situé vraiment au cœur de la ville, et est donc facilement accessible. Il est surtout très grand, ce qui permet toujours d’y trouver des petits coins tranquilles où poser son pique-nique sur l’herbe sans se marcher les uns sur les autres. Il y a aussi là-bas un lac, des chutes d’eau, un zoo, un musée et une citadelle évidemment.

Enfin, point des plus importants, le parc est gratuit. Il est donc l’endroit rêvé pour un petit après-midi entre les fleurs et les fontaines.

Il y a un autre parc qui vaut le détour, et qui peut aussi se révéler plus tranquille que celui de la citadelle, car celui-ci est plus difficile d’accès, sans être toutefois loin d’être inaccessible. Il s’agit du parc de la colline de Montjuic.

Situé tout en haut du mont, il est peut-être le meilleur endroit de Barcelone pour disposer d’une vue imprenable et à 360 degrés sur toute la ville. Entre les palmiers et les marches du Palais National, il y a encore là de quoi trouver de nombreux coins tranquilles. Et ce parc est aussi gratuit.

Casino, architecture ou montagne ?

Pour une activité un peu plus originale qu’une simple ballade dans un parc, je peux aussi vous conseiller un petit tour par le Casino de Barcelone.

Outre le fait qu’il soit d’une très grande beauté à l’intérieur et qu’il dispose de tous les jeux dont un féru de casinos peut rêver, il n’y a pas besoin de costumes pour se rendre à l’intérieur, mais il faudra tout de même éviter les tenues de plage ou de sport. L’ambiance dans ce casino est toujours feutrée et agréable.

Si vous avez la chance de vous y trouver à la fin du mois d’août, vous pourrez même assister à une étape de l’European Poker Tour, le plus grand tournoi de poker d’Europe, pour une soirée loin des sentiers battus de Barcelone.

En dehors des périodes les plus touristiques, le quartier gothique est aussi un endroit idéal pour chiller un peu.

Entre les bâtiments anciens à l’architecture déroutante, les rues étroites et les petites places ombragées, il y a à la fois de quoi voir en termes d’histoire, d’art et de culture, et à la fois de quoi se ressourcer auprès des bars et des restaurants. On est là-bas loin de l’ambiance de plage du reste de la ville.

Mais pour une vraie détente, il faudra alors un peu sortir de Barcelone, sur la montagne de Collserola, qui est là bien plus qu’un simple parc, bien qu’il fasse partie intégrante de la ville, mais une vraie forêt où il est possible de faire de belles randonnées, des tours en vélos et d’observer la nature au plus près, tout ça à quelques encablures du centre de Barcelone.

Le parc de Collserola est tout simplement le plus grand parc métropolitain de la planète, d’une superficie 8 fois supérieure à celle du Bois de Boulogne et 22 fois à celle de Central Park.

 Photo by Till F. Teenck/CC BY-SA 2.5

Petit bilan

S’il est presque impossible d’éviter la foule dans une ville telle que Barcelone, il existe heureusement plusieurs endroits comme cela où elle se fait moins oppressante, et où l’on peut respirer un peu.

CATEGORY: Vivre à Barcelone, Voyages

Pour aller plus loin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *