2017 • L’année de ma nouvelle vie

Hello ! 👋🏻

J’aime beaucoup ce type d’articles rétrospective chaque année. C’est une manière pour moi de faire le point sur les choses que j’ai réalisé et celles à venir. C’est un moyen d’avancer, en somme.

Pour le coup, je suis ravie de mon année 2017. Si l’an dernier, les choses n’étaient pas toutes roses, ce fut le cas de ces 12 derniers mois.

Un changement de vie, radical

Notre vie a changé en très peu de temps. Autant, les premiers mois ont été compliqués à gérer. Nous avons appris en février que nous déménagions pour Barcelone, et ceux en quelques semaines seulement.

Le mois de mars fut mouvementé puisque je me suis retrouvée seule à devoir gérer le déménagement en France. Mon homme ayant déjà commencé à travailler en Espagne. Parce que oui, il faut savoir que le délai de préavis est de deux à trois semaines en Espagne. C’est bon à savoir si tu prévois de partir, sans trop t’être posé la question, comme nous.

Une nouvelle vie d’expatriés

Nous sommes donc arrivés à Barcelone. Nous avons emménagé en mai 2017 dans notre super appartement de San Andreu. Franchement, si les débuts ont été difficiles, l’adaptation a tout de même été assez simple.

Après avoir pris quelques cours d’Espagnol, et avoir laissé passer les fameux 21 jours d’acclimatation, c’était bon. Il faut dire que la vie à Barcelone n’est pas désagréable. En effet, nous sommes arrivés en plein été et nous avons découvert un nouveau rythme de vie.

Plus besoin de se presser le soir, car les boutiques sont ouvertes et surtout tout le monde est dehors, à boire un verre, faire du shopping ou profiter entre amis. C’est un style de vie bien appréciable pour nous, qui recherchions plus un mode de vie que l’appât du gain.

Un nouveau métier, rempli de passion

Après avoir quitté mon ancien travail dans des conditions difficiles, je me suis dit que c’était le moment. Le moment de tenter le coup de la vie de chef d’entreprise.

Ce n’a jamais été une chose qui m’attire et pourtant, je ne me voyais plus dans le monde du salariat. Je n’avais plus confiance. Alors, je me suis dit « Tente ta chance ! Si ça marche, tant mieux, et sinon tu aviseras à reprendre un travail en tant que salariée ». Finalement, ça a été la révélation de ma vie.

Je suis aujourd’hui Copywriter et chef d’entreprise. Parce que ce sont deux métiers différents finalement. Et je les aime tout autant ! J’adore écrire, mais j’adore aussi travailler à me faire connaître, à travailler sur mon tableau excel de trésorerie autant qu’à gérer l’administratif général.

Si j’ai ressenti ce syndrome de l’imposteur au départ, il s’est vite envolé. Il a suffi que je m’écoute moi, plutôt que d’écouter tous les autres. Cela ne m’empêche pas de poser des questions autour de moi, avoir des avis, mais clairement, le choix final sera toujours en adéquation avec qui je suis et ce que j’ai envie de faire.

Un voyage au bout du monde

Nous avons également fait le voyage le plus long (de notre vie ?) en partant trois semaines en Australie. Si nous avons été globalement « déçus » de ce voyage, il s’est avéré clair que nous souhaitions que cela fasse partie de notre vie.

J’ai toujours aimé voyager, puisque même si je ne fais pas partie de ces globe-trotters j’ai déjà eu la chance de découvrir : les Etats-Unis, l’Italie, l’Espagne et l’Australie. Nous étions souvent parti par monts et par vaux l’an passé, en traversant la Belgique, la Suisse, la France aussi ainsi que l’Espagne. Pourtant, il est clair que nous souhaitons partir découvrir beaucoup d’autres endroits à l’étranger et en France.

Le prochain gros voyage sera certainement le Mexique. A voir si nous serons en mesure de l’organiser courant 2018. N’ayant jamais été au Maghreb, le Maroc est également sur notre feuille de route, ainsi que l’Andalousie en Espagne. Bref, on a pris goût à la découverte de nouveaux endroits et aux nouvelles cultures !

 Un nouveau venu, Vermut

Et puis surtout, nous avons désormais un nouveau membre dans notre famille : Vermut.

Mon chat, Peanuts, s’est toujours senti plutôt seul à la maison. Cela faisait un petit moment que nous y pensions, et nous avons trouvé chaussure à notre pied avec ce phénomène. Clairement, Vermut est une fusée mais aussi une boule d’amour.

Si l’entente entre les deux n’est pas toujours au beau fixe, ils s’acceptent tout de même plutôt bien et sont tous deux des pots de colle avec nous (dormir à 4, c’est quand même pas simple, je te le dis).

On a donc maintenant une part d’Espagne avec nous, dénommé Vermut. Que l’on change de pays ou non, il nous raccrochera toujours à cette partie de notre vie.

Maintenant, place à 2018…

Je suis ravie de passer à 2018. Si je n’attends pas de changement notoire, cette année sera prévue à la consolidation de cette nouvelle vie.

J’ai encore beaucoup de travail concernant mon activité professionnelle. Et putain, qu’est-ce que c’est cool ! Les choses commencent désormais à être stable et je n’ai plus qu’à travailler pour continuer sur cette lancée, et grandir, grandir, grandir.

Barcelone restera notre maison, sans aucun doute. Il est même possible que 2019 laisse place à un projet d’achat immobilier.

Pour la suite, ce sera l’avenir qui nous le dira…

CATEGORY: Lifestyle

Vous aimerez peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *