COSTA BRAVA • Week-end entre Begur et Palafrugell

Vivre à Barcelone est avant toute chose la possibilité de pouvoir partir en week-end à la plage début octobre. C’est aussi l’heure de découvrir toujours plus de lieux magnifiques dans la région. Partons deux jours entre Begur et Palafrugell, en famille qui plus est.

Torroella de Montgrí

Il était l’heure de profiter d’un week-end en famille et quoi de mieux que de découvrir un peu plus notre région. C’était le moment de partir entre Begur et Palafrugell, partie de la Costa brava qui nous avait vivement été recommandé. On était d’ailleurs déjà sous le charme de la Costa Brava après avoir découvert Tossa de mar et les alentours.

Nous avions donc réservé un Airbnb à Torroella de Montgrí, à une dizaine de kilomètres de la côte. D’ailleurs, je vous conseille de partir à l’arrière saison comme nous car le prix de la location a été divisé par deux entre septembre et octobre.

Nous avions un appartement, avec piscine, pour une centaine d’euros à quatre. Clairement, rentabilité de l’extrême 🙂

De plus, la ville de Torroella est magnifique avec ses petites rues typiques et son église. Voyage au coeur de la belle Espagne.

Sa riera à Sa tuna

Première beauté de notre week-end, la balade le long de la mer entre Sa riera et Sa tuna. On s’aperçoit très vite que l’eau est d’une transparence à toute épreuve et d’un bleu lagon. Le bonheur ! Alors peut-être, est-ce aussi dû au fait que les touristes sont partis depuis quelque temps et que la mer peut se reposer.

Une chose est sûre, la région est privilégiée grâce au tourisme. En plein mois d’octobre, les touristes se font rare, mais la beauté des maisons en dit beaucoup. D’ailleurs, nous avons été étonnés de découvrir des maisons blanches, avec le style un petit peu à la Grec. C’était ce qu’on était parti découvrir à Javea et on découvre sensiblement les mêmes paysages à quelques kilomètres de Begur.

Cela ne fait plus aucun doute, ce qui nous anime, mon amoureux et moi, c’est l’aspect paisible de la mer. On adore passer du temps à regarder la beauté de l’océan et de la mer méditerranée.

Begur

On continue sur quelques kilomètres, en s’engouffrant dans les terres, avant d’arriver à Begur. Le temps n’est plus de la partie et pourtant la vue est exceptionnelle.

Les petites rues sont toujours aussi typiques, et nous en avons profité pour monter sur les hauteurs de la ville afin de surplomber toute la région. Même si nous avons fini la journée sous la pluie, c’était tout de même merveilleux !

C’était une première journée pleine de surprise et d’émerveillement. Le temps n’aura pas eu raison de nous et encore moins de notre raclette du soir !

Callella de Palafrugell

Le deuxième jour a juste été époustouflant ! Je crois que nous sommes officiellement tombés à amoureux à ce moment-là. Nous sommes descendu à Callella de Palafrugell, à une vingtaine de kilomètres de Torroella, où nous avons passé la journée à nous balader le long de la côte.

Nous sommes donc arrivés sur la plage de Callella de Palafrugell, où que ce soit à gauche ou à droite, la vue est parfaite. Callella est une petite ville de pêcheurs, tellement mignonne. Tout comme pour Sa riera et Sa tuna, vous pourrez profiter de balades le long de la côte à vous ravir les yeux.

Encore une fois, l’architecture y est très différente et très ressemblante à la Grèce. C’est un pur bonheur de pouvoir se sentir aussi dépaysé, en plein week-end, à seulement 1 heure de route de ton lieu d’habitation.

Nous avons tout d’abord effectué la promenade jusqu’à Llafranc, pour ensuite revenir à Callella pour y trouver un petit restaurant où se restaurer.

Calau, restaurant à Pinxos

Notre choix s’est porté sur le restaurant de Pinxos, donnant sur la plage de Callella de Palafrugell.

Pour ceux qui ne savent pas ce que sont les Pinxos, ce sont comme des « bouchées » sur de petits morceaux de pain, très connu en Espagne. C’est le genre de plat idéal pour ceux qui aiment manger sur le pouce et surtout picorer ! Pour ma part, c’est ce que je préfère et clairement, je suis heureuse en Espagne.

Le restaurant Calau est vraiment très bon, avec de très bonnes tapas. Vous retrouverez des pinxos typique de Catalogne mais également quelques tapas plus recherchés, et toujours aussi bon pour moins de 2€ le pinxos. Vous pouvez y aller, les yeux fermés !

L’après-midi, nous avons continué notre balade mais de l’autre côté de la rive. Je crois que la vue était encore plus belle, en regardant la ville de Callella de loin.

Cette côte est également très différente de la précédente puisqu’elle est beaucoup sauvage. Et c’est toujours un plaisir de se promener au milieu de la nature.

Ce fut également le moment pour nous de faire trempette. D’ailleurs, le bonheur est de s’apercevoir que l’eau est très douce à cette période de l’année. On a beaucoup regretté de ne pas avoir pris nos maillots de bain car on aurait bien été s’y jeter tout entier. L’eau a eu le temps de se réchauffer pendant tout l’été, et comme la température extérieure est un peu plus fraiche, vous y rentrez comme dans votre bain !

Prêt à programmer tes prochaines vacances sur la Costa Brava ?

CATEGORY: Vivre à Barcelone, Voyages

Vous aimerez peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *