PYRENEES ORIENTALES • Les Orgues d’Ille sur tet

Continuons de découvrir notre magnifique France et ma région d’adoption, les Pyrénées-Orientales. Je suis ravie de vous emmener dans un endroit d’exception : les Orgues d’Ille sur tet.

Nous connaissons les villes comme Argelès-sur-mer et Saint Cyprien, à proximité de Perpignan. C’est un point de rendez-vous de plusieurs milliers de touristes chaque été, et pourtant cette région regorge d’endroits plus que magnifique. Je vous emmenais d’ailleurs le long des gorges du Gouleyrous et des gorges du Galamus la dernière fois. Aujourd’hui, je vous présente un endroit d’exception qui n’est autre que les Orgues d’Ille sur tet.

Un site naturel protégé

Le site des Orgues d’Ille sur tet se situe à quelques kilomètres de la ville de Prades. Il s’agit d’un site naturel protégé qu’il est possible de visiter afin de profiter d’un phénomène naturel d’exception.

Le site, payant, est accessible à tous en acceptant de respecter un certain nombre de règles pour continuer de protéger cette nature fragile. Il est notamment interdit d’y laisser des déchets, de grimper sur les roches…

Prévoyez moins d’une heure pour faire le tour du site qui ne fait qu’un petit kilomètre. Vous passerez plus de temps à vous émerveiller sur les rocheuses qu’à vous balader. Car oui, c’est un show spectaculaire que la nature nous réserve !

Une nature plus forte que tout

Ce paysage extraordinaire était auparavant qu’une seule et même colline. C’est à cause de l’érosion que ces colonnes de plus de 12 mètres de haut sont apparus et continuent de vivre.

Et oui, lorsque je vous parle d’une nature fragile les mots sont soigneusement choisis. Ces colonnes de sable sont en perpétuel mouvement puisqu’à chaque averse, l’érosion continue de les creuser.

Ces colonnes ne possèdent qu’une petite chose pour les sauver : « les cheminées de fée« . C’est très poétique et pourtant de circonstances puisque ces monts présents au sommet des colonnes permettent de limiter la rapidité de l’érosion.

En effet, pour les colonnes ayant déjà perdu ces fées sauveuses, chaque goutte de pluie qui ruissèle le long de la colonne, intensifie et crée ces effets de gouttières.

Un spectacle à voir, avant qu’il ne s’éteigne

Vous l’aurez compris, ce genre de paysage ne sera pas présent indéfiniment. Il existe d’ailleurs plusieurs autres paysages semblable au col de Ternère et Milas, qui ne sont qu’à quelques kilomètres de chaque côté du site protégé. Vous pouvez d’ailleurs observer les colonnes de sables au loin, en profitant des Orgues d’Ille sur tet.

Ne vous y trompez pas. Il est très rare de tomber ce type de paysage, car si nous avons la chance de posséder deux lieux similaires en France : dans les Pyrénées orientales ainsi que dans les Hautes-alpes, ils vous faudra voyager pour en découvrir d’autres : en Turquie, ou aux Etats-unis.

Vous connaissez des paysages aussi surprenant à nous faire partager à tous ?

Par ailleurs, je ne demande que ça de découvrir d’autres merveilles de cette région. Je me réserve notamment le droit de vous parler des sources d’eaux chaudes naturelles, pour cet hiver 😉

CATEGORY: Europe, Voyages

Vous aimerez peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *