AUSTRALIE • Sydney, haut lieu du Chill

Après avoir découvert la région de Victoria, il était l’heure pour nous de continuer notre road-trip et de nous envoler pour Sydney.

Nous sommes arrivés sur Sydney pour 3 nuit, et plus particulièrement 2 jours et demi. Nous avions réservé à l’auberge de jeunesse Nate’s Place Backpackers, dans le quartier Kings Cross. Niveau localisation, l’endroit est top puisque le quartier Kings Cross, un quartier très vivant qui regorge de café et de restaurant. Il se situe également en plein sur Oxford Street, où vous retrouverez les magasins, mais également la majorité des lignes de bus.

Nate’s Place Backpackers

Nous avons été très déçus par l’auberge en elle-même. Clairement, les espaces communs sont de taille ridicule à côté du nombre de personnes qui résident dans les chambres. Les chambres sont, elles, sales et bon courage pour trouver le lit que vous pourrez prendre. Il s’agit vraiment d’une auberge qui se veut dans l’esprit fêtard, jeune et où le confort n’est pas spécialement recherché. Elle conviendra certainement à certains, mais pas à nous.

Les places sont donc très chères à Sydney ! Chaque centimètre carré est utilisé et il s’agirait de mettre un maximum de personnes à l’intérieur.

Mais après tout, c’est certainement le prix à payer pour vivre dans une telle ville, où le lifestyle prend tout son sens. Le soleil se lève à 6 heures du matin pour se coucher à 17h30 ; les journées sont donc complètement décalées vis-à-vis de notre mode de vie européen. Ici, les Australiens se lèvent à l’aube pour faire du surf ou yoga au lever du jour, avant d’aller travailler. C’est d’ailleurs la première fois que nous avons ressenti le véritable mode de vie à l’Australienne comme on l’entend.

Nous nous sommes accordés 1 journée de visite de la ville et une journée pour aller jusqu’aux Blue mountains.

Le cœur touristique de Sydney

Lors de notre première journée, nous avons donc pu nous rendre très facilement à pied de notre auberge de jeunesse jusqu’au Royal Botanic Garden. Premier point de vue magnifique sur la baie de Sydney, son opéra et son Harbour Bridge ; c’était le moment d’un super cliché touriste ! Nous avons ensuite longé jusqu’à l’Opéra et ses quais pour nous rendre au sein du quartier The Rocks où se déroulait un superbe marché artisanal. Clairement, je suis tombée sur des bijoux en Opale, à un prix très intéressant. J’ai été bête de ne pas en acheter, pensant que j’en trouverai des moins chers ailleurs. C’était une grave erreur.

Je vous recommande ces petits marchés qui ont des tarifs très abordables contrairement aux boutiques dédiés aux touristes. Nous avons tout de même réussi à dégoter une peinture fait main, qui trônera parfaitement dans notre futur salon ; ça, au moins, ce sera un souvenir qui reste.

Nous avons ensuite voulu traverser le Harbour Bridge, dans l’idée de nous rendre au Luna Park, de l’autre côté de la rive. Il vous est possible de vous offrir une montée forte en émotion via l’escalade du point. Une visite qui coûte pas moins de 200 à 300$. Alors, certes, la vue doit être imprenable, mais ayez le cœur bien accroché ! Pour nous, la traversée à pied nous a suffi et ne nous a pris qu’une petite vingtaine de minute. Une fois de l’autre côté de la rive, nous avons pu nous immerger dans ce Luna Park d’un autre temps. Vous connaissez certainement déjà cette devanture qui n’existe qu’à Sydney et Miami. Le parc est très petit et vous renvoie aux Etats-Unis en un fragment de seconde.

La carte Opal pour vos transports en commun

Avec une folle envie d’aller piquer une tête à Bondi Beach, nous avons opté pour la traverser en ferry. Pour tous les transports en commun de Sydney, je vous conseille vivement de vous procurer la carte Opal. C’est une carte sur laquelle vous pouvez créditer de l’argent et utilisable pour tous les transports en commun : train, bus, ferry… Elle vous sera nécessaire et vous ferra économiser de nombreux dollars. De plus, il est fréquent, qu’en soirée, les bus n’acceptent que ce moyen de « paiement ». Autre élément important à savoir, les dimanches sont des journées où vos transports ne vous coûteront que 2,5$ pour toute la journée ! Il vous suffit de passer votre carte Opal dans un transport en commun, et tous les autres seront gratuits le reste de la journée. Sinon, comptez 6$ pour une traversée en ferry, en fonction du nombre de kilomètres que vous effectuez.

Comme je vous le disais, nous rêvions d’enfin nous baigner après déjà 1 semaine sur place. Nous nous sommes donc rendus en fin de journée sur Bondi Beach pour notre premier bain dans l’Océan Pacifique. Un R-E-G-A-L. L’eau est chaude, transparente et surtout elle bouge beaucoup plus qu’en méditerranée :). De quoi terminer la journée en beauté, relaxés et surtout bien bronzés.

Les Blue Moutains

Notre seconde journée était consacrée aux Blue Moutains. Nous avions loué une voiture pour la journée, chez EastCoast, visiblement la société de location la moins chère d’Australie. La location ne nous a coûtait que 50$ la journée et surtout l’agence était à côté de notre auberge de jeunesse.

Nous avons eu beaucoup de mal à savoir où nous devions nous rendre aux Blue Mountains. Peut-être n’étions-nous pas suffisamment renseignés. Il existe des centaines de randonnées différentes. Nous ne savions absolument pas par où commencer sans se retrouver à devoir marcher des heures. Par manque d’informations, nous avons donc opté pour le point de vue le plus connu de cette zone montagneuse : Echo Point.

On y découvre une vallée rocheuse immense, qui s’étend à perte de vue. La plus connue est Three Sisters. Elle est notamment connue pour être impressionnante. Malheureusement, je pense que nous ne devons pas être sensibles à ce genre de chose…

Cependant, nous avons beaucoup ri en apprenant les histoires de ces trois masses rocheuses. L’histoire raconte donc que trois sœurs seraient tombées amoureuses de trois hommes d’une autre tribu aborigène, ce qui engendra une grande bataille entre les deux tribus. Pour protéger les sœurs, un sorcier les transforma en pierre, mais mourut pendant le combat. Une autre histoire raconte que leur propre père les aurait transformés en pierre pour les protéger d’une terrible créature et il se transforma lui-même en oiseau-lyre. Malheureusement, le père perdit son bâton magique dans la manœuvre et ne le retrouva jamais. C’est ce qui s’appelle ne pas avoir de chance !

Pratique

Nous avons payés notre location de voitures pour la journée 45€ pour aller jusqu’au Blue Mountains avec une Hyundai i20. La voiture était relativement dégradée mais nous n’avons eu aucun souci pour la rendre. Location fiable, pas chère et rapide !

151 William St, Darlinghurst NSW 2010, Australie

Nous avons pris notre carte Opal dans un commerce de proximité et nous l’avons crédité de 10$. Cela nous a largement suffi. Cependant, nous devions prendre une carte chacun. Il vous suffit ensuite de remettre le montant nécessaire dessus selon vos besoins.

L’aspect pratique c’est que vous « compostez » à l’entrée du transport en commun, mais également à la sortie. Votre trajet est donc calculé en fonction des kilomètres que vous avez faits !

Si vous cherchez une auberge de jeunesse simplement pour y dormir dans une ambiance très jeune et bruyante. Sinon, passez votre chemin et tentez une auberge un peu plus excentrée et plus cher. Nous avons regretté de ne pas avoir pris une chambre à l’auberge de jeunesse de Bondi Beach, face à la mer !

Les endroits à visiter à Sydney

  • Royal Botanic Garden
  • Opéra de Sydney
  • Quartier The Rocks
  • Harbour Bridge
  • Luna Park
CATEGORY: Australie, Voyages

Vous aimerez peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *