AUSTRALIE • Survivre à plus de 24 heures de transit

On s’est tous dit un jour qu’on rêvait de partir en Australie, n’est-ce pas ? Mais à l’évocation du nombre d’heures de vol, on s’est presque tous ravisés. Et pourtant, pour l’avoir vécu, ce n’était pas insurmontable, loin de là. Alors qu’elles sont mes astuces pour gérer un transit en long courrier ?

On ne va pas se mentir, 24h de vol (au minimum), c’est pas rien. Je m’en faisais tout un monde, et je me suis d’ailleurs dit et convaincue que mes vacances ne commenceraient que lorsque j’atterrirais sur le sol Australien. Le voyage n’en faisant pas partie. Pourtant, n’oubliez jamais de prévoir vos 2 à 3 jours de transit puisqu’ils réduisent considérablement votre voyage. Mais je vous rassure, ça en vaut quand même la peine.

Quelques conseils pour survivre à 24 à 48h de transit

Check my trip, l’application qui nous sauve

Nous avons voyagé avec la compagnie chinoise China Southern Airlines. Plutôt inconnu en France, j’étais stressée de la qualité de l’avion, du service, des retards etc… Je me suis bien trompée ! La seule chose qui nous a relativement vite dépassés : récupérer son billet d’avion et effectuer son check-in.

Nous avons commandé nos billets d’avion par l’intermédiaire d’un comparateur de prix (Gotogate) et, par conséquent, nous n’avions aucune information concernant les heures d’arrivées à l’aéroport, le check-in etc… Le site de la compagnie indiquait qu’il n’était possible de réaliser son check-in que 24 heures avant le départ, en ligne.  Allez savoir pourquoi, je n’ai jamais réussi à trouver la page internet en question ! L’application qui m’a sauvé, et que je compte bien garder pour nos prochains voyages : Check my trip.

Check my trip vous permet de rentrer vos vols via votre numéro de réservation. L’application se met automatiquement à jour pour vous donner le terminal, la porte d’embarquement et vous permettre le check-in en ligne. Il s’agit clairement d’un indispensable pour tout voyage en avion.

Malheureusement pour nous, le check-in en ligne n’a jamais fonctionné… Ni à l’aller, ni au retour. Check My Trip ne nous aura pas sauvé jusqu’au bout. D’ailleurs, il s’agit bien du seul inconvénient que nous avons pu trouver à la compagnie chinoise, China Airlines. Après tout, ça valait bien les 400€ d’économies sur notre billet ! Il nous a suffit de nous présenter aux guichets d’enregistrements pour que les choses se fassent extrêmement facilement et rapidement.

Bien prévoir son arrivée à l’aéroport de départ

Faites attention à votre timing. Ne vous faites pas avoir par le temps comme nous avons pu le faire à Paris. Il est vraiment nécessaire de prendre large, plus de 3h, afin d’être sûr de ne pas rater son vol. Nous avons failli rater le notre suite à des problèmes de bagages abandonnés à l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle. Dès lors, les terminaux sont fermés et par conséquent il est impossible de réaliser son check-in, ni d’embarquer. On a donc passer trois longues heures à attendre que le terminal s’ouvre de nouveau et à passer les contrôles de sécurité bondés de chez bondés.

Nous avons fini par monter dans notre avion 3 minutes avant son heure de décollage prévue.

Faire emballer ses sacs à dos de voyage

Nous avons voyagé en sac à dos et il s’agissait pour nous d’une première. On nous a alors annoncé que nous devions emballer nos sacs dans du plastique pour que les sangles ne posent pas de souci dans les tapis. Notre premier réflexe a été de se diriger vers les bornes qui sont présentes aux quatre coin de l’aéroport. Vous ne vous êtes jamais dit que si elles étaient présentes, c’était pour une bonne raison ? Et bah oui, j’ai la réponse : soutirer de nombreux euros aux touristes non expérimentés comme nous. Pas moins de 24€ pour faire enrouler nos sacs de simple plastique alors que les guichets d’embarquement en proposent gratuitement. L’emballage de vos sacs et/ou valise peut cependant permettre d’avoir une sécurité supplémentaire en cas de perte de vos bagages car une assurance vous est appliquée. Ça peut donc être utile, dans certains cas.

Mais sinon, ça ressemble à quoi un vol international ?

C’est parti pour des heures et des heures assis sur notre siège. Comment s’occuper ? Surmonter le jetlag ? Comment ne pas finir en mode loque très rapidement ?

Clairement, vous avez tout ce qui est nécessaire pour vous endormir dans vos vols longs courrier. Malheureusement, je ne suis certaine que ce soit l’idéal. En effet, j’ai fait cette erreur à l’aller et en regardant plusieurs films d’affilés. Résultat, avec en plus les repas qui vous semblent défiler toutes les 2 heures, j’ai sombré dès les 3 premières heures de vol.

Je pense qu’il est mieux de tenter de se « fatiguer » lorsque vous êtes censés être en journée pour réussir à faire vos heures de sommeil par la suite. Notre conseil, à Chaton et à moi, pour rester éveillés ? Faire plusieurs choses et ne jamais rester plus de 2 heures sur la même activité. Mon Chaton a donc alterné entre films et lectures tandis que pour ma part, il s’agissait de films et rédaction d’articles . Bah oui, on perds pas de temps !

Ne pas oublier les escales

Et oui, vous avez tout prévu pour vos vacances : votre monnaie est changée, vous savez tout sur les activités à faire… Mais n’oubliez pas les escales et les surprises qu’elles peuvent réserver. Pour nous, ça a été deux jus de fruit pour 17€ à Guangzhou, en Chine. Sans oublier les frais pour utiliser une carte de crédit à l’étranger. Nous n’avions pas pensé une seule seconde à la monnaie utilisée sur notre lieu d’escale, nous avons donc été tête baissée avec notre carte bleue pour nous prendre deux jus de fruit frais en arrivant. Aïe !

Renseignez-vous bien et pensez à avoir un convertisseur sur votre mobile (disponible hors connexion, idéalement) pour éviter les erreurs de cette nature.

Je pense que vous êtes prêts à partir. De notre côté, après un aussi gros voyage, nous allons nous concentrer sur des petits vols entre 1 à 2h, pas plus. L’Australie c’est bien, mais l’Australie c’est trop loin.

Où pensez-vous partir prochainement ?

CATEGORY: Australie, voyages

Vous aimerez peut-être

Comments (4)

Moi c'est direction les Seychelles dans 1 mois avec une escale à Dubai !

Génial ! Je te souhaite un bon voyage ! Les deux destinations sont à tomber par terre 🙂

Voilà un article très intéressant! Je pars au Canada avec une escale en Islande il me semble ( c'est chéri qui s'est chargé de tout, moi je suis en touriste!!) Tes conseils nous serons bien utile. Je vais regarder de ce pas Check my trip.

Mais c'est génial d'avoir un chéri qui gère tout et ne pas trop savoir comment ça va se passer 😀
C'était plutôt l'inverse à la maison : j'avais toute les clefs en main et le chaton n'a plus eu qu'à se laisser poter ahah.
N'hésite pas à venir me raconter tes conseils et ton voyage 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *