Depuis maintenant bientôt 1 an que j’évolue au sein de la blogosphère, j’ai déjà appris beaucoup de choses sur l’organisation à tenir lorsqu’on déjà une vie bien remplie. J’ai du gérer mon blog en même thème d’un travail à temps plein. Il était donc nécessaire d’avoir une organisation blogging, bien cadrée, pour ne pas m’y perdre.

En effet, je me suis beaucoup cherché avant de m’imposer un rythme précis de publication. Ma démission a été l’occasion pour moi de voir ce qui m’intéressait le plus professionnellement : le web. Je me suis donc lancée à fond dans mon blog en postant depuis Novembre 2016 : 4 articles par semaine. Très vite, la reprise d’une activité professionnelle, la volonté de se lancer en tant qu’auto-entrepreneur et toutes ses choses de la vie qui vous demandent une énergie folle m’ont poussés à me rendre compte que c’était trop pour le temps que j’avais à y consacrer. Depuis peu, je me suis arrêtée sur un rythme de deux articles par semaine, histoire de souffler un peu et de ne pas tomber dans la dérive de l’obligation contraignante. J’ai donc décidée de mettre en place une véritable organisation blogging pour ne rien rater !

Mais pour arriver gérer ma vie personnelle, professionnelle et le blogging, il faut tout de même une organisation à toute épreuve. Je vous dévoile mes petites astuces perso :

1. Définition du planning du mois à venir

Avant toute chose, à la fin de chaque mois, je définis quel sera le planning du mois suivant. Vous vous en doutez, le planning peut être modulable. Cependant, cela me permet d’avoir une vision d’ensemble des articles, des thèmes abordés et de tenter de vous proposer un contenu diversifié.

Ca me permet également de m’organiser sur toutes les choses que je vais avoir à faire pour le mois en cours.

2. Photos

En effet, lorsqu’il s’agit de photos de produits, je m’organise des petites sessions sur un temps d’une heure pour photographier tous les produits dont je veux parler dans le mois. C’est un petit peu plus compliqué pour les look. En général, on ne prévoit pas le shooting. C’est généralement, lorsqu’il faut beau et qu’on a un petit peu de temp que l’on décide de sortir faire un shooting photo look. Parce que, oui, c’est mon chéri qui me prend en photo dans ces moments là.

3. Préparation sur Blogger

Une fois que j’ai toutes mes photos sur l’ordinateur, je me consacre un bon moment à les trier, choisir et les retoucher. C’est également à ce moment là que j’en profite pour définir les titres de mes prochains articles. Je créée par la même occasion les brouillons sur Blogger/Wordpress en y renseignant toutes les informations du style : Tags, URL…

4. Rédaction

J’ai généralement beaucoup plus de mal à accorder à la rédaction de mes articles. Ne me demandez pas pourquoi mais il m’est très difficile de me concentrer et d’écrire lorsque je suis chez moi. La télé, internet, mon portable, mon chat… tout est toujours propice pour happer mon attention. Ca craint un petit peu pour quelqu’un qui souhaite s’installer à son compte, mais je travaille sur la problématique 🙂

C’est pour cela que généralement, j’écris mes articles sur le temps de la pause-déjeuner à mon travail. Il me suffit de garder les photos dans un coin de l’écran, et les mots sortent généralement assez rapidement. Et puis, si ça ne vient pas, et bien tant pis. Je passe à un autre article qui m’inspirera peut être plus. Pensez-vous, d’ailleurs, qu’avoir un véritable ordinateur, un grand écran et un espace de travail dédié, aide à la concentration ?

Je prépare toujours mon article sur le word de Google drive. Cela me permet de revenir dessus assez facilement et de le garder toujours à portée de main grâce à mon espace de stockage. Ca me permet aussi de pouvoir rédiger des articles à n’importe quel moment depuis l’application mobile, et ça, c’est franchement pratique.

5. Planification et réseaux sociaux

Une fois que mon article est prêt, je le relis une première fois. Cela permet de détecter les tournures de phrase étranges. Je passe ensuite le texte au peigne fin grâce à Cordial. Le but est de remonter les fautes d’orthographes que je n’aurais pas vu.  La version gratuite en ligne n’est pas toujours très pratique. Elle permet de mettre en exergue les potentielles fautes de grammaire et d’orthographe. Et ce que j’apprécie tout particulièrement ce sont les explications des règles de grammaires. C’est vrai que parfois, on oublie vite toutes ses choses que nous avons appris il y a plusieurs années.

Une fois que tout est ok, je n’ai plus qu’à réaliser la mise en page. C’est à partir de là que je planifie l’article à sa date de sortie. Il ne me reste plus qu’une seule à faire à cette étape : planifier les réseaux sociaux.

D’ailleurs, n’hésite pas à me dire en commentaire ce que tu voudrais retrouver sur mon prochain article concernant mon organisation pour mes publications sur les réseaux sociaux.

Et vous, vous vous organisez comment pour vous en sortir ?