REVUE • Les rouges à lèvres Anastasia, si bien qu’on le dis ?

Je vous donnais il y a peu mon avis sur les rouges à lèvres Huda Beauty et même si ce n’est pas le rouge à lèvres qui remporte tous les points, c’est un très très bon rouge à lèvres. Ma curiosité a donc été piquée, et je me suis dit que j’allais également tester son concurrent de taille : les rouges à lèvres Anastasia Bervely Hills. Après tout, la quête du rouge à lèvres matifiant par excellence est toujours ouverte. Alors, Anastasia Beverly Hills est-il vraiment en lisse pour un trophée ?

Ça fait des mois qu’on en entend parler, que ce sont des rouges à lèvres de folie etc… Je me suis dis qu’avec tout ce tapage médiatique, c’était nécessairement de très bons rouge à lèvres.

Et bah… La déception.
Je m’explique :

Points positifs

Car oui, il en a et pas des moindres. On ne peut pas le lui retirer, très clairement :

Séchage : Il sèche en une microseconde sur les lèvres et j’avoue que c’est pas le cas de tous, bien au contraire. Et même s’il n’est pas entièrement sans transfert (ma tasse s’en souvient encore) il a tout de même une résistance de folie.

Texture matte : Il sèche en une seconde, et en plus de cela, sa texture devient matte immédiatement. Mais… ça soulève d’autres soucis de taille d’être aussi mat, et ça, je vous le dis plus bas.

Tenue : je n’ai jamais vu ça ! Je vous assure, c’est le premier rouge à lèvres qui a tenue du matin jusqu’au soir, sans retouche et surtout sans que l’intérieur des lèvres deviennent dégueulasse ! Là dessus, je pense qu’il est imbattable.

Points négatifs

Teintes : Autant je suis raide dingue des trois quarts de la collection de Huda Beauty, autant pour ce qui est des Anastasia Bervely Hills j’ai eu du mal à me positionner sur une teinte. J’ai choisi la teinte Vintage et entre ce que j’attendais et ce que j’ai reçu… c’était la totale déception.

Odeur : il sent la gouache… ou la colle… Je ne comprends pas…

Texture : Une fois passé outre l’odeur, je me décide à l’appliquer sur mes lèvres et là… catastrophe ! La couleur est finalement jolie à l’application et me va plutôt bien. C’est un joli violet foncé. Le problème c’est que le produit est très sec à l’application (limite il sèche trop vite) et du coup il laisse des traces sur les lèvres. Le rendu n’est pas du tout uniforme pour une teinte aussi foncée, c’est dommage.

Et alors le dernier point, plus que négatif, c’est la sensation sur les lèvres tout au long de la journée…. Il est sec. Mais genre, très sec. Au bout de quelques heures seulement, mes lèvres ont commencé à faire des petites peaux mortes que coins des lèvres. Alors autant le Huda Beauty colle un petit peu, mais au choix je préfère largement que ça colle plutôt que d’avoir la sensation d’avoir traversé le désert des rouges à lèvres. D’autant que j’ai le mauvais reflex de manger toutes ses petites peaux mortes qui me gênent et résultat : du rouge à lèvres plein les dents. CLASSE !

Je vous avouerai que les 25€ de rouge à lèvres me sont resté en travers de la gorge. Qu’en avez-vous pensé de votre côté ? Est-ce que l’aspect sec ne viendrait-il pas de sa teinte très foncée ? C’est le cas, également, pour mon rouge à lèvres MAC.

Vous en dites quoi des rouges à lèvres Anastasia Bervely Hills vous ?

CATEGORY: Beauté, Revue

Vous aimerez peut-être

Comments (2)

Je dois avouer qu'à cause de tout ça… eh bien je n'arrive pas à passer au mat. Je suis une arriérée 🙂
Bisous

Je suis d'accord que c'est très compliqué de trouver de très bon rouge à lèvres mat.
Pourtant, je trouve qu'ils tiennent 100 fois mieux que n'importe quel autre rouge à lèvres normal, gloss etc…

Perso j'ai toujours eu horreur des aspects brillant ; notamment parce que je trouve que ça me fait de trop grosses lèvres, donc la découverte du mat est juste une révolution 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *