ROUTINE • Entre gommage chimique et mécanique, mon cœur balance

Lors d’un récent passage dans un institut de beauté, j’ai eu la chance d’en apprendre plus concernant les gommages. Il existe deux types de gommages, le gommage chimique et mécanique. Lequel sera idéal pour vous ?

Je vous racontais précédemment mon passage au Patio des Capucines, ici et , pour un soin du visage qui a juste été miraculeux. Pendant cette heure de relaxation, j’ai eu l’occasion de discuter plus en détails de mes habitudes concernant les soins effectués à ma peau. Cette discussion a été plus qu’enrichissante car j’ai appris que ces gestes que nous faisons toutes, chaque semaine, et ce depuis des années, sont des gestes à proscrire ! Je vous donne les astuces pour choisir le produit que vous ressemblera le plus. Gommage chimique ou mécanique, lequel sera fait pour vous ?

Les gommages

Alors, pour être plus précise : les gommages à grain ou gommage mécanique. Je vous le dis depuis le début, j’adooooooore les gros grains dans les gommages car j’ai besoin de sentir que je débarrasse ma peau de toutes ses impuretés. Finalement, c’est plus psychologique qu’autre chose. C’est à ce moment-là que j’ai appris que finalement, d’avoir le réflexe d’utiliser à chaque fois des gommages abrasifs à base de noyau/grains etc… allait conduire la peau à se défendre contre ces agressions qui surgissent toutes les semaines. Et pour cela, elle va s’épaissir.

On est bien d’accord qu’aucune de nous ne souhaite voir son grain de peau s’épaissir. On souhaite toute une belle peau de bébé, sans imperfections, mais surtout lisse. C’est pour cela qu’il m’a notamment été recommandé d’utiliser des gommages chimiques ou peeling.

Les gommages chimiques ont le même effet que les gommages mécaniques puisqu’ils désincrustent les impuretés et les toxines de votre peau tout en la lissant et resserrant vos pores. En effet, ces types de gommages ne possèdent pas de particules abrasives et fonctionnent donc grâce à des enzymes qui s’activent au travers de mouvements circulaires.

Attention à ne pas en abuser

Je vous rappelle qu’un gommage par semaine est suffisant selon les types de peau. Il est conseillé de descendre à un gommage toutes les deux semaines pour les peaux sensibles. Tandis qu’il est possible d’en faire deux la semaine pour les personnes ayant la peau grasse. Arrêtons d’agresser notre peau et surtout prenons soin d’elle afin qu’elle nous le rende bien. En l’irritant moins, nous avons toutes les chances de limiter les excès de sébum contre lesquels nous luttons toutes et de toucher du bout du doigt une jolie peau de petit cul de bébé !

Vous l’aurez compris, c’est avant tout une question d’adaptation à votre routine et à votre type de peau. Dans le cas contraire, vous n’en verrez jamais les bienfaits. Je suis d’ailleurs tombée, au fil de mes recherches, sur cet article présent sur le site de Denovo qui résume très bien les différents gommages que vous pourrez pratiquer selon vos souhaits.

Et surtout… N’oubliez jamais d’hydrater votre peau après n’importe quel gommage. On ne le répétera jamais aussi, mais c’est primordial car une peau bien hydratée, c’est une peau bien tonique !

A vos gommages, prêt, partez !

CATEGORY: Beauté, Routine

Vous aimerez peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *