SERIES • Mes séries bonheur

Je suis une véritable adepte du cinéma et des séries. D’ailleurs, j’ai beaucoup de mal à être seule dans mon appartement sans avoir un fond sonore ou la télévision. C’est pour cela que lorsque je travaille sur mon ordinateur, je suis régulièrement devant une série en même temps. Mais pour cela, c’est beaucoup plus facile d’être devant des séries détente, sans prise de tête. Je vous présente mes 9 séries bonheur préférées.

Je sais pas vous, mais c’est l’été, il fait beau, il fait chaud et j’ai envie de regarder des séries. Enfin, quand j’ai le temps. Mais pas n’importe quelle série : des séries simples et efficaces, drôles, légères. Ca ne court pas les rues et je parle pas de Joséphine, ange gardien ou Camping paradis. Je reviens donc vous montrer ma petite sélection de séries bonheur :

DESPERATE HOUSEWIVES

Je ne comptais pas faire découvrir cette série à qui que ce soit, mais il me semblait primordial de commencer par ça. Comment ne pas penser à Desperate Housewives comme étant l’une des meilleures séries, tout âge et sexe confondu, qui vous donne le sourire. Les réalisateurs ont toujours su se réinventer malgré le grand nombre de saisons qu’ils ont pu faire (8 saisons au total).

DEVIOUS MAIDS

Cette série est pour moi calquée sur le même schéma que Desperate Housewives. Et ce n’est pas pour rien puisqu’il s’agit du même réalisateur, Marc Cherry. Il s’est attelé à cette série, après avoir arrêté Desperate et nous offre aujourd’hui une série tout aussi réussie. On retrouve toujours le côté femme de maison déjantée mais au travers de femmes de ménage d’origine latine travaillant chez de riches familles. Vous l’imaginez, ça ne peut que dégénérer avec ce genre de synopsis ! L’atout majeur de Marc Cherry est certainement de réussir à créer des personnages aussi touchant et attachant avec des traits de caractère pourtant semblable à nous tous. Je prévois déjà, à l’arrêt de la série de verser toutes les larmes de mon corps tellement les personnages me manqueront.

COUGAR TOWN

Pour le coup, ça a été ma série préférée du dimanche après-midi pendant des semaines. C’est le genre de série où les épisodes durent une vingtaine de minutes, et par conséquent, il se passe beaucoup de choses en peu de temps. Il s’agit d’une mère célibataire attaquant la quarantaine qui, au départ, tente de garder un pied dans sa jeunesse en séduisant des petits jeunots. Bon, la série évolue très vite dans un autre sens, par conséquent je n’ai jamais trop compris le sens du titre. Il ne me parait par conséquent pas très adapté, mais vous pourrez peut-être m’éclairer. Une chose est sûre : les personnages sont hilarants, chacun d’entre eux. On y retrouve des personnages décalés, parfois stupides, mais toujours sensibles. Ça a de quoi décomplexer certains quarantenaires ! Après tout, être jeune, c’est penser jeune 🙂

JANE THE VIRGIN

Ma nouvelle série préférée du moment ! Je l’ai dévoré malgré le fait que je n’étais absolument pas attirée par le synopsis. Pour commencer, j’ai lancée cette série car je n’avais pas grand chose à faire à part bosser sur mon ordinateur et que j’avais besoin d’un « fond sonore ». Bon, ça s’est très vite transformé et je me suis retrouvée happé par l’histoire qui rebondit à peu près à chaque minute – pardon, à chaque seconde ! Il s’agit d’une jeune femme vierge, qui se retrouve enceinte suite à une erreur médicale – jusqu’ici rien de fou – mais c’est les circonstances qui font que, dans toute la série, les événements sont fous ! De plus, le réalisateur apporte un côté télénovela mais tourné à l’ironie, et ça j’adore ! C’est frais je trouve, avec un petit côté beauf de télénovela franchement assumé.

NEW GIRL

Bon j’avoue, j’ai commencé New girl pour : Zooey Deschanel. Ceux qui ont vu « 500 jours ensemble » comprendront. Cette actrice est juste parfaite, et puis quand elle joue avec Joseph Gordon Levitt, alias mon-acteur-préféré-avec-qui-je-voudrais-bien-me-marier-au-passage, c’est juste pas possible ! Bref, revenons à nos moutons : New Girl. Pareil que les autres : des personnages loufoques, attachants et d’autres atta-chiant surtout. Une collocation entre 3 mecs et une nana, ça engendre forcément des moments gênants, des histoires de cœur et des histoires drôles ! On ne pourrait même pas définir les personnages comme des clichés puisqu’ils sont au delà de ça !

SEX AND THE CITY

Han, tout ces dimanches soirs à regarder la télévision tard le soir discrètement pour pouvoir regarder mes épisodes de Sex and the city. Bah oui c’était un peu l’interdit pour moi ! Et puis au delà des séries, il y a les deux films qui clôturent l’histoire d’une manière juste PARFAITE. Bon, pour le coup c’est typiquement féminin mais déambuler dans New York, parler shopping et passer la majeur partie de son temps avec ses copines… On en a toutes rêvées ne serais ce qu’une seconde. Je m’évade devant cette série et puis il ne faut pas oublier que c’était une des premières séries a parler aussi ouvertement de sexe et de relations homme-femme

CLIENT LIST

On change de registre mais on retrouve une autre actrice que j’adore : Jennifer Love Hewitt dans Client List. Il s’agit d’une mère de famille qui se retrouve seule sans argent, car son mari est parti. Elle se retrouve à devoir subvenir au besoin de toute sa fratrie coûte que coûte. Rien de bien gai jusqu’ici, et d’ailleurs la série peu même paraitre un peu glauque mais je ne l’ai absolument pas vécu comme ça. Cette jeune mère de famille, donc, se retrouve à travailler dans un salon de massage qui fait « quelques extras » :). Pas de prostitution, même si c’est évoqué dans la série, mais des massages coquins va t’on dire ! Vous vous doutez bien que l’humour dans cette série va être autour des situations équivoques et de l’argent accumulé par cette femme qui ne pourra pas se justifier sur le pourquoi du comment. La série s’est très vite arrêté et il n’y a donc que deux saisons disponibles.

FAIS PAS SI, FAIS PAS CA

Allez, un petit français dans tout ça. Il y a pas de raison que les français ne fassent pas une bonne série. Fais pas si, fais pas ça présente deux familles de petite bourgeoisie Parisienne : la famille catho-coincée et la famille bobo-bohème. Là ou ça devient drôle, c’est quand ces deux univers se côtoient et ne se comprennent pas 🙂 Et pourtant, tout fini toujours sous les meilleures auspices. Je trouve que cette série est une très belle façon de montrer qu’on peut tous s’entendre.

Vous l’aurez compris, dans mes séries bonheur, il y a toujours beaucoup de rebondissements. Je suis pas tant série romantique, cucul la praline et compagnie, plutôt meurtre et tromperies tourné à la dérision !

D’ailleurs, vous avez quoi à me proposer comme nouvelle série bonheur ?

CATEGORY: Cinéma et séries

FolieCurieuse

Related items

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *