Encore une fois, la France pleure
Je m’excuse d’avance car ce passage ne sera pas gai. Ce ne sera pas un message d’espoir comme on peut voir partout. Et tant mieux, vraiment, l’espoir c’est important.
Mais moi, aujourd’hui, j’aimerai vous dire que j’ai de l’espoir. J’aimerai avoir le cœur à rire. Mais ce n’est pas le cas. Parce que je m’inquiète pour demain.

Encore une fois, je me réveille sur fond d’attentat. Encore une fois, en France, et partout ailleurs, des gens sont morts alors qu’ils étaient juste là pour passer un bon moment, de détente, entre amis, en famille.
Nous sommes donc aujourd’hui les coupables de vouloir continuer à vivre normalement et nous payons le prix très fort.

Je suis lassée.

Lassée de tout ce qui se passe dans le monde aujourd’hui.
Quand c’est pas Paris, c’est Istanbul. Quand c’est pas Istanbul, c’est  Tunis.
Et qu’est-ce qu’on peut faire contre ça ?
Alors oui, en effet, c’est magnifique ce soutien national qui exulte. Les gens se ruent vers les hôpitaux pour aider, pour donner leur sang.
Les gens font des messages d’amours, des dessins et se prennent dans les bras pour se soutenir.
C’est beau, c’est certain.
La France a changé, un peu. La France est un peu plus humaine contre tous ces actes de barbaries.
Mais la France est également en veille perpétuelle à attendre. Attendre que les choses se gattent puisqu’on le sait tous que ce n’est pas terminé et que c’est loin d’être terminé.
Mais qu’est qu’on va changer à notre niveau ?
On fait front. Mais ça recommence.
Le gouvernement lance des mesures d’état d’urgence, mais ça recommence.
Mon rêve, ce serait qu’il y ait une solution. Une vraie solution pour éradiquer cette mouvance qui ne veut que du mal aux êtres humains.
Mon rêve, ce serait que lorsqu’on fait front, les actes de barbaries cessent réellement puisque l’amour est plus fort que tout.
Mon rêve, ce serait que le gouvernement ait le pouvoir de mettre à un terme à tout cela. Puisqu’aujourd’hui, envoyer des soldats – toujours plus de soldats – ne fait qu’envenimer les choses mais si on ne fait rien, on se fera sauter quand même.
En réalité, mon rêve ce serait de me sentir en sécurité et ne pas m’inquiéter en permanence pour mes proches.
La vengeance n’est pas une solution.
La haine n’est pas une solution.
Mais aujourd’hui, on découvre encore que la paix, l’amour, n’en est pas une non plus.
On a pas de poids dans la balance. On aimerait, de tout notre coeur. Mais ça fonctionne pas.
 Qui trouvera la solution pour que cette psychose puisque se terminer ?
En attendant, nous devons tous continuer à vivre, dans notre pays, dans notre ville, avec la boule au ventre de savoir qu’un jour peut-être, ça pourrait être nous.
Mais on oublie, et surtout on vie. Pleinement.
Aimez-vous.
Vivez tous ce qui vous fait plaisir et jusqu’au bout.
Ne vous mettez aucune limite et soyez vous-même.
C’est mon seul message d’espoir face à cette impuissance.
Vous avez la possibilité de guider votre vie par vos choix. Faites-le.
Le reste, on verra plus tard.
Douce France.
CATEGORY: Humeurs

Vous aimerez peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *